Startseite
Français
Deutsch
English
linkedin  facebook  

PLAC-Test

Nouveau test sanguin pour prévenir le risque de survenue d’accidents cardiovasculaires

Les infarctus du myocarde et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont les principales causes de décès dans les pays industrialisés. 200 000 personnes meurent chaque année des suites de maladies cardiovasculaires en France. Chaque année deux fois plus de femmes meurent d’un AVC que d’un cancer du sein.

Le PLAC®-Test est un nouveau test sanguin qui mesure l’activité enzymatique de la Lp-PLA2 (phospholipase A2 associée à une lipoprotéine), un biomarqueur spécifique de l’inflammation vasculaire impliqué dans la formation de plaques instables à l’origine de la majorité des accidents cardiovasculaires.

70% des infarctus et la majorité des AVC sont causés par la rupture de la plaque d’athérosclérose et la formation d’un thrombus.

La Lp-PLA2 (phospholipase A2 associée à une lipoprotéine) est un biomarqueur certifié CE, permettant d’évaluer le risque d’infarctus et d’AVC. La détection précoce et des traitements plus agressifs peuvent aider à prévenir ces accidents cardiovasculaires. Plus le niveau de Lp-PLA2 est élevé, plus le risque d’infarctus ou d’AVC est important, même avec un LDL normal.

Quand demander le test :

Le PLAC®-Test est un test sanguin qui mesure l’activité enzymatique de la Lp-PLA2, un marqueur spécifique de l’inflammation vasculaire impliqué dans la formation de plaques instables.

Le PLAC®-Test peut être ajouté au bilan lipidique classique chez des patients présentant deux ou plus des facteurs de risque suivants :

• hommes de plus de 45 ans ou femmes de plus de 55 ans

• antécédents familiaux d’infarctus précoces ou d’AVC

• diabète

• IMC suppérieur ou égal à 30 kg/m²

• tabagisme

• hypertension artérielle

• insuffisance rénale chronique

• cholestérol limite ou élevé

Comment interpréter le résultat :

Les résultats du PLAC®-Test permettent de stratifier le risque d’un patient et ainsi d’adapter la cible LDL en fonction de ses résultats, pour une meilleure prévention contre les accidents cardiovasculaires.

Informations pratiques :

Les Laboratoires Réunis proposent le PLAC®-Test. Il peut être réalisé à tout moment. La prise de sang est possible dans tous nos centres et ne nécessite pas d’être à jeun. Ce test n’est pour le moment pas remboursé par la CNS (Caisse Nationale de Santé). Pour toutes questions ou informations supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter au : tél. +352 780 290-1  ou contact(at)labo.lu

Les recommandations européennes:

Selon l’ESC/EAS Guidelines for the management of dyslipidaemias, European Heart Journal (2011), la mesure de la Lp-PLA2 est recommandée chez les personnes à risque élevé de maladies cardiovasculaires ou chez les personnes présentant des antécédents familiaux de maladies athéro-thrombotiques prématurées.

Les recommandations américaines établissent la Lp-PLA2 comme facteur de risque cardiovasculaire et comme élément important pour une meilleure stratification du risque cardiovasculaire. (1-3)

1. 2010 ACCF/AHA Guideline for Assessment of Cardiovascular Risk in Asymptomatic Adults published in the Journal of the American College of Cardiology

2. 2011 AHA/ASA Guidelines for the Primary Prevention of Stroke published in the Journal Stroke 2012

3. AACE Guidelines for Management of Dyslipidemia and Prevention of Atherosclerosis published in the Journal Endocrine Practice March/April 2012

Le dosage de la LpPLA2 est bien documenté et publié dans de nombreuses revues scientifiques dont « The Lancet » et est reconnu dans les recommandations de l’American Heart Association, de l’American Stroke Association ainsi que dans l’European Society of Cardiology. [1–4].

REFERENCES:

1. Jang Y, Waterworth D, Lee J-E, et al. Carriage of the V279F null allele within the gene encoding Lp-PLA2 is protective from coronary artery disease in South Korean males. PLoS ONE. 2011;6(4):e18208.doi:10.1371/journal.pone.0018208.

2. The Lp-PLA2 Studies Collaboration. Lipoprotein-associated phospholipase A2 and risk of coronary disease, stroke, and mortality: collaborative analysis of 32 prospectivestudies. Lancet. 2010;375:1536-1544.

3. White HD, Simes J, Stewart RAH, et al. Changes in lipoprotein-associated phospholipase A2 activity predict coronary events and partly account for the treatmenteffect of pravastatin: results from the long-term intervention with pravastatin in ischemic disease study. J Am Heart Assoc. 2013;2:e000360. doi:10.1161/JAHA.113.000360.

4. Dohi T, Miyauchi K, OkazakiS, et al. Decreased circulating lipoprotein-associated phospholipase A2 levels are associated with coronary plaque regression in patients with acute coronary syndrome. Atherosclerosis. 2011. doi:10.1016/j.atherosclerosis.2011.09.019.

Téléchargements

Flyer
Taille :1 MB
Formulaire de demande
Taille :400 KB